• L'hirondelle en un été à midi.

    L' hirondelle est plus belle que toute belle, elle plane au dessus des terres et montagnes.
    Blog de feratus1942 : Mer & Soleil, L'hirondelle en un été à midi.

     

    Quand les nuages blancs dispersés; sous formes de brebis et de berger, suspendus entre le haut et le bas, accrochés sans être clouer dans les airs, par les caresses des courants doux ou de brises complices, se mélangent et se marient, pour donner naissance a d’autres formes, comme   
    celle d'un honorable clergé tenant par la main la jeune vierge qui apprend  du solfège, celle , d’un grand imam qui apprend a l'enfant les directives divines du sacré, d'une dame au corps beau comme celui d'une étoile de mer ou d'une seiche, les visions de l’homme s’élargissent et gagnent de   
    l’espace, il n y a guère place aux doutes face a la splendeur qui tout, dépasse. Une ambition l’envahie et renforce ses convictions ; qui, dégagent la vue à son regard jeté, porté sur les jours futur depuis l’ère des saisons passées. 
      
    L’homme se laisse porter par le délice momentané d’une saison à midi, celle de l’été. Un délice offert par la frustration de dame nature, qui,  durant les mois précédents, était en manque de beau et du bon, que l’homme aime tant, c’est midi. A ce moment même de la journée, l’homme devient joyeux, gai et jovial et avec son entourage convivial, il chante et délire avec le rale, comme toute cigale.Il abandonne l’esprit de  la fourmi en goutant qu’aux bonnes choses et en délaissant tout ce qui est  
     
    pourrit, il ne s’évade plus et ne fuit pour gérer de loin ses réserves et éviter d’épuiser, sécher, ses puits. 
      
    Le soleil tombe avec ses rayons qui piquent et n’irritent, ces rayons qui chutent sur la terre ronde qui danse en tournant, sans infliger a l’homme ce sentiment affreux d’être dévorer par un tourbillon, il ne ressent la fatigue qui use, il ne cède et ne résiste, comme tout le monde, il glisse même à défaut d’ails dans l’esprit majestueux de l’hirondelle, qui, déchire en solitaire les airs, et parfois en nombre paire, chantant sa mobilité en exposant sa rapidité, relevant le défi à l’obstacle, en le   
    déviant, quelque soit son mouvement, son élégance dépasse de loin son apparence, car elle a la sympathie de ce monde qui par elle, il est séduit aussi enchanté, et, a succombé à son charme indéterminé, qui ne détruit  autrui. 
     
     L' hirondelle est plus belle que toute belle, elle plane au dessus des terres  et montagnes. En amont ou en avale, elle ne trouve de rivale parmi les volailles, elle effleure les terres sans hésitation et évite les eaux de mers par nature et non par refus ou obstination. Son habit en noir et blanc   
    lui offre cette image magique et magnifique, il nous plonge dans le monde du  maestro qui gère et organise pour cohérer entre les instruments de musique, rien que pour donner une symphonie en bonne harmonie. Plus beau que du Mozart, plus grand que du Chopin, L'hirondelle , maestro de la senteur des fleurs de champs, des craquements des branches d’arbres dans les forets et   
    les bois, des cries des proies qu’un prédateur coure derrière leurs pas,du ver qui se bat dans son cocon prés a devenir papillon, du vieux qui veut joindre le cimetière des éléphants, laissant derrière femelles et enfants. L’hirondelle, en un été à midi, reflète la paix, celle de dame nature et qui se trouve au fond de tout âme , l'hirondelle d'été a midi est une symphonie d’insouciance et de prudence à la fois. 

    L'hirondelle en un été à midi.
     
     

    « Le petit Poisson Le Pic des singes »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 21:51

    Tout une symphonie de motsmoi aussi ici je patauge encore!!donc je vais essayer de rester zen!!!

    Zen 2

    1
    Mardi 21 Janvier 2014 à 18:46

    coucou merci pour ta visite  je patauge encore pour embellir mon blog mais j'arrive à mettre des coms et mes articles c'est le principal bonne nuit

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :